Elise Gäbele
Vous êtes ici:  / Elise Gäbele / Elise Gäbele – Soprano lyrique-colorature

Elise Gäbele – Soprano lyrique-colorature

elisesliders01

 

Elise Gäbele – Soprano lyrique-colorature

 

La jeune soprano Elise Gäbele a commencé le chant à l’académie de musique d’Anderlecht. A 21 ans, elle est lauréate du concours Dexia Classics.  Après une licence en musicologie à l’Université Libre de Bruxelles, elle obtient, dans la classe de C. Arnaud au Conservatoire Royal de Bruxelles, ses Diplômes Supérieurs de chant avec grande distinction.  En juin 2006, elle est lauréate d’un Master after Master à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la direction artistique de J. Van Dam.  Elle se perfectionne avec S. Eken (Bruxelles, Copenhague).  Elle a également participé à de nombreuses  master-classes notamment  de W. Berry, M. Shirai et H. Höll, H. Deutsch, de M. Arroyo, R. Kabaivanska et A. Scholl , d’E. Ameling, R. Jansens et R. Tear.  En septembre 2001, Elise Gäbele est lauréate de la bourse de la Fondation Nany Philippart.  Finaliste du Concours International de Chant de Verviers (septembre 2001), elle s’y voit décerner le Prix de la Vocation. Elle est aussi soutenue par la Stichting Robus.

Après des débuts en 1998 dans le rôle de Papagena sous la direction de C. Schnitzler, Elise Gäbele entre à l’Opéra Studio du Théâtre Royal de la Monnaie.

Pour le Zomeropera (Bilzen, Belgique), elle a chanté Barbarina et Anna (Die lustigen Weiber von Windsor) sous la direction de K. Kessels.

En janvier et mars 2003, dans le cadre du Festival de Liège et du Festival Ars Musica, Elise Gäbele a interprété le rôle de Sophie Scholl dans Weisse Rose d’U. Zimmermann, sous la direction de P. Tomek. Ce spectacle fut repris avec grand succès en avril 2005.

En mars 2003, elle a participé à la création mondiale d’Œdipe sur la route de P. Bartholomée à la Monnaie sous la direction de D. Callegari et dans une mise en scène de P. Sireuil.

En septembre 2003, elle a participé à la production de Wintermärchen de P. Boesmans au Gran Teatro del Liceu de Barcelone, sous la direction de K. Ono et dans une mise en scène de L. Bondy.

En février et mars 2004, elle a chanté les rôles de Minerva et Amore dans Il Ritorno d’Ulisse de C. Monteverdi à la Monnaie ainsi qu’en tournée à New York, Caen, Luxembourg et Melbourne avec le Ricercar Consort (P. Pierlot) dans une mise en scène de W. Kentridge.

En février 2005, elle était Macha dans La Dame de Pique de Tchaikovski à la Monnaie sous la direction de D. Callegari.

En 2005 et 2006, Elise Gäbele fait ses débuts dans le rôle de Königin der Nacht à Bruxelles, Luxembourg et Besançon.  En juin 2007, elle interprète ce rôle sur la scène de la Monnaie sous la direction de P. Maxim et dans une mise en scène de W. Kentridge.

En octobre 2006, elle chante Zaïde(s), opéra de Mozart achevé par Bernard Cavanna pour la scène Nationale de Quimper et en tournée en France.

Elise Gäbele se produit aussi régulièrement en concert et en récital en Belgique (Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Tournai, Enghien, Liège, Bruges, Gand…), notamment avec l’Orchestre de la Monnaie ou avec l’Ensemble Musiques Nouvelles, et à l’étranger (Cité de la Musique à Paris, Festival de l’Octobre musical de Carthage, Festival de Sablé, Altstadt-Herbst Festival de Düsseldorf, Concert Mozart avec l’Orchestre du Capitole de Toulouse…).

Depuis septembre 2007, Elise Gäbele est professeur de chant à l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie (Imep) de Namur.

Deux enregistrements -des mélodies d’Irène Poldowski et des airs français du 18ème siècle- sont parus sous le label Musique en Wallonie et ont été salués par la critique.